Comme Britney Spears, Aaliyah est un triste symbole de la façon dont on traitait les (hip-)pop stars



Dans un nouveau livre consacré à Aaliyah, une personne l'ayant croisée le jour du crash de l'avion a fait part de circonstances encore plus tristes autour de sa mort. Où il apparaît que la chanteuse a subi le même traitement qu'on réservait aux jeunes stars de l'époque, souvent vues comme des produits "rentables".


20 ans après le tragique accident, une biographie publiée par la journaliste Kathy Iandoli intitulée Baby Girl : Better Known as Aaliyah, relate un témoignage qui vient encore un peu plus semer le trouble autour de la disparition de la star. Avant que la chanteuse-actrice-icône de 22 ans qui aurait pu concurrencer Beyoncé ne monte dans le fameux avion des Bahamas le 25 août 2001, elle aurait eu un mauvais pressentiment. Selon Kingsley Russell, bagagiste aujourd'hui âgé de 33 ans, Aaliyah ne voulait pas prendre le petit bimoteur Cessna censé la ramener à Miami après avoir tourné le clip de Rock the boat. Elle s'inquiétait de la vétusté de l'habitacle et de sa taille : comment ce léger engin pouvait-il supporter le poids de huit passagers (plus le pilote) et de leurs énormes valises ?

Elle aurait fait savoir son désaccord et son anxiété à son staff mais l'un des membres de son entourage managérial aurait, pour toute réponse, donné un somnifère à la chanteuse qui aurait été transportée inconsciente dans l'avion. "Ils l'ont sortie de la camionnette, elle ne savait même pas qu'elle montait à bord d'un avion. Elle est allée dans l'avion endormie", affirme Kingsley Russell.

On ne sait pas s'il a été retrouvé de somnifère lors de l'autopsie de la star. Mais le pilote avait pris de l'alcool et de la cocaïne. Et il a été avéré qu'il n'a pas réussi à prendre de l'altitude en raison de la mauvaise répartition du poids dans l'appareil et du poids lui-même que représentaient les passagers et des bagages.

D'autres personnes ont rapporté sur les réseaux sociaux que l'une des personnes du staff d'Aaliyah avait pour habitude, dans un but de réduction des coûts, de ne prendre qu'une voiture pour transporter les bagages de la star au lieu de deux comme il lui était conseillé. Dans le cas précis de l'accident d'avion, l'entourage de la star aurait voulu la ramener absolument et le plus rapidement possible aux États-Unis pour un concert. D'autres pointent l'influence de Damon Dash, fou amoureux de la chanteuse et la voulant auprès de lui. Or, pendant des années, le storytelling a consisté à dire que c'était Aaliyah qui voulait à tout prix rentrer chez elle.

On ignore ce qui s'est réellement passé ce jour-là, mais il semblerait que l'icône du r'n'b disparue trop tôt symbolise tristement le traitement réservé aux jeunes stars malléables de l'époque par l'industrie. Aaliyah avait déjà subi l'influence d'autres personnes puissantes. Elle s'était retrouvée au cœur d'un scandale, adolescente quand elle avait failli épouser R. Kelly à 15 ans, alors qu'il en avait 27 ans. Le R.Kelly qui fera l'objet d''accusations terrifiantes concernant de multiples viols sur mineures...

Pour couronner le tout, la musique d'Aaliyah sera bientôt disponible en streaming, au grand dam des détenteurs de ses droits. Sur Instagram, ces derniers ont partagé un communiqué pour dénoncer “une tentative sans scrupule de mettre en ligne sa musique sans aucune explication ni compte-rendu”.

Violaine Schütz

Featured Posts