Ces artistes et ces titres dopés par Tik Tok


Photo : Molchat Doma, groupe de cold wave biélorusse originaire de Minsk qui en 2020 accède au succès international après qu'un de leurs morceaux apparaisse dans plus de 150000 vidéos Tik Tok.

A l'image du Marseillais Kid Francescoli qui a décollé de manière interplanétaire grâce à l'utilisation de son morceau "Moon" sur le réseau, d'autres artistes peu connus ont rencontré le succès le temps d'un morceau et d'un challenge adulés par Tik Tok. Focus sur trois d'entre eux.

BMW Kenny


Si les Tiktokeurs utilisent souvent des airs de rappeurs connus tels que Drake, The Weeknd ou Sean Paul, le réseau permet aussi à des illustres inconnus de se faire entendre. C'est le cas de BMW Kenny dont le « Wipe it down » (« essuyez-le ») a servi de bande au premier confinement. Plus d'1.5 million d'utilisateurs de la plateforme ont lavé leur miroir avec un produit d'entretien au son de l'entêtant gimmick de début de morceau. Le ménage a en effet, avec la préparation de recettes de cuisine et la gym, été l'un des grands hobbies de la crise sanitaire. Le reste des paroles de la chanson s'inscrivent dans le plus pur jus du gangsta rap évoquant un MC entouré de ses amis « bad boys ». Il y a donc fort à parier que BMW Kenny, évoluant entre Atlanta et L.A en quête de notoriété comme rappeur solo ne pensait pas du tout aux tâches domestiques en écrivant ce morceau. Elle était en fait inspirée d'un conseil de son mentor, Tricky Stewart (producteur pour Beyonce et Rihanna) qui lui rappelait que la simplicité était la meilleure des vertus. Tik Tok a permis à Kenneth Coby (de son vrai nom) de venger du destin. Il y a 3 ans, snobé par les labels, il voulait quitter la musique alors qu'il avait produit des tubes pour Rae Sremmurd, Justin Bieber, Usher et Trey Songz. Tout le monde veut maintenant le signer.



Benee


La chanteuse néo-zélandaise de 21 ans aux cheveux de toutes les couleurs et aux looks kawaï est souvent considérée comme la petite sœur de Billie Eilish. Sur fond de pop sucrée, elle raconte ses crises existentielles et ses doutes. Si son nom n'est pas aussi connue que l’interprète de « Bad Guy », tout le monde connaît sa chanson. Et pour cause, elle a donné lieu à un challenge très repris sur Tik Tok. Des jeunes filles dansent en rythme sur son morceau électro-pop romantique « Supalonely » qui parle d'amour déçu et de solitude. Comme pour exorciser leurs moments mélancoliques, les apprenties danseuses affichent de grands sourires. Le morceau a connu un grand succès pendant le premier confinement où chacun était renvoyé face à lui-même. Réputée très difficile à exécuter, la chorégraphie a tenté d'être réalisée par Benee elle-même qui n'y ait pas arrivé, comme elle l'a révélé au magazine Numéro. Heureusement, un autre de ses titres, « Glitter », a lui aussi donné lieu à un challenge qui lui a été réussi par l'intéressée.



Roddy Ricch



Le tube « The Box » du rappeur Roddy Ricch illustre bien la façon dont Tik Tok est en train de changer l'industrie musicale. Lil Nas X a décollé grâce au réseau social tout comme il a donné un coup de pouce à la chanteuse r'n'b Doja Cat. Sorti en février 2020, le titre « The Box » a depuis été utilisé plus d'un million de fois pour un challenge de danse ; Et il semble avoir été formaté pour plaire aux Tiktokeurs. En effet, le couinement en introduction qui fait penser à un son d'essuie-glace inspire aux créateurs de la plateforme de nombreux gestes. Les chansons « Yummy » de Justin Bieber et « Uno » d'Ambjaay semblent répondre à la même règle. Aujourd'hui, ce qui compte le plus dans la musique est de concevoir la meilleure intro possible pour accrocher les 2 milliards de personnes qui ont téléchargé l'appli fétiche de la gen Z.



Les titres d'artistes confirmés boostés par Tik Tok


Il y a aussi des artistes déjà connus dont les morceaux ont été encore plus mis en avant grâce à Tik Tok comme ça a été le cas pour Doja Cat ou Dua Lipa. BTS a aussi "breaké" le réseau en postant l'un de ses nouveaux morceaux dessus.


The Weeknd – « Blinding Lights »


Le challenge "Blinding Lights" a été pendant des mois l'un des des plus populaires sur Tik Tok. Sur le deuxième single de l'album After Hours de The Weeknd qui a atteint les premières places des charts, des bandes d'amis ou des membres de la même famille se lancent dans une chorégraphie enjouée digne de Footloose ou de Flashdance. Si elle convient bien aux sonorités électro pop entrainantes très années 80 du morceau, cette danse s'éloigne complètement du clip sanglant et nocturne du morceau et surtout du sens de ses paroles. Le chanteur y évoque en réalité sa relation en dents de scie douloureuse avec la mannequin Bella Hadid. Épris de regrets, souffrant du manque et se sentant aveuglé, il prend conscience de l'importance que son ex avait à ses yeux. Seule la jeune femme semble pouvoir le sauver des affres de la notoriété ainsi que de ses vieux démons. Un thème universel porté par une mélodie proche de A-Ha qui l'est tout autant.