• La rédaction

Que devient Frances Bean Cobain ?



Elle a 27 ans, l'âge auquel son père s'est donné la mort le 5 avril 1994. La progéniture des rois du grunge Courtney Love et Kurt Cobain, dont Drew Barrymore est la marraine et Michael Stipe de R.E.M., le parrain, possède les yeux de son père, et la bouche de sa mère. Autant dire de sacrés atouts pour percer à Hollywood, sans compter qu'elle est aussi, tatouée et ultra lookée.

Hedi Slimane l'a d'ailleurs shootée en 2011 dans une série très rock pour son blog, ce qui en dit long sur le potentiel de star de la gamine.

Sauf que cette dernière préfère rester dans l'ombre, sans doute marquée par les ravages que la célébrité a eu sur son père. Ses parents l'avaient appelé Frances en hommage à une actrice maudite : Frances Farmer, enfermée en hôpital psychiatrique et détruite par la Babylone du cinéma. Nirvana lui a rendu hommage avec la chanson « Frances Farmer will have her revenge on Seattle ».

En 2008, Frances Bean travaillait comme journaliste stagiaire pour Rolling Stone, avant de refuser, un an plus tard, le rôle principal du Alice au pays des merveilles de Tim Burton.

A la place, l'artiste visuelle emprunte depuis 2010 le pseudo Fiddle Tim pour participer à plusieurs expositions à Los Angeles.

Elle a aussi produit, sans la ramener, un biopic dédié à son père (l'acclamé Montage of Heck). Divorcée d'un musicien de seconde zone (qui ressemble vaguement à Kurt Cobain), elle a lutté dans une bataille médiatisée, aux côtés de sa mère, pour récupérer une guitare paternelle donné à son ex. Ses rapports avec Courtney Love, entre amour et haine, ont aussi largement été documentés dans les tabloïds.



Quand elle brave, volontairement, la lumière, c'est pour clasher une autre "fille à papa", Kendall Jenner sur Twitter, qui se plaint des difficultés de la vie.

Elle lui réponds alors avec véhémence : « Chut !Il y a des enfants sur la planète qui sont abandonnés et n'ont pas de maison, qui boivent de l'eau contaminée parce qu'ils n'ont pas accès à l'eau potable. (…) J'aimerais remercier ma grand-mère pour m'avoir encouragée à ne pas devenir une petite idiote égocentrique. »

Sur le même réseau, elle s'empresse également de rappeler à Lana Del Rey, qui glamourise son père et les idoles disparues trop tôt que : « Je ne connaîtrai jamais mon père parce qu’il est mort jeune. Et, à cause de gens comme vous qui pensent que c’est "cool", ça devient un destin enviable ! Non, c’est pas cool. Profitez de la vie parce qu’on en a qu’une. »

La digne fille de son père, semble aussi humble et réaliste que le génie de Nevermind.

Elle se consacre aujourd'hui à écrire des chansons à la guitare et à les poster sur son compte Instagram.

Possédant une rente que le site «The Blast» a chiffrée à 95 000 dollars par mois, elle n'a pas besoin de faire grand chose pour gagner sa vie. Intéressée par la cuisine (elle postait des recettes sur les réseaux sociaux il y a quelques années) et la sorcellerie, elle documente la vie d'une jeune fille presque normale, et surtout attendrissante, sur son compte Insta, entre moments tendres avec ses deux chiens, problèmes de santé mentale, engagements envers la communauté LGBT et le mouvement Black Live Matters et voyages entre amis.



https://www.instagram.com/francesxbeanxcobain/?hl=fr

https://twitter.com/alka_seltzer666?lang=fr


Frances Bean enfant :





This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now