• La rédaction

Mona Chalabi : des data cool contre les fake news

Mis à jour : juin 30



Très souvent, les chiffres ont tendance à être ennuyeux, ce qui explique que les statistiques ne soient pas le sujet préféré du web. Mais Mona Chalabi change la donne. Cette illustratrice britannique pour The Guardian US, présente un talk show sur la finance sur Viceland et tient un compte Instagram de data qui propose de façon amusante d'instruire les Internautes. Son parcours ? Née en 1987, elle a étudié à Sciences Po à Paris avant de de devenir statisticienne pour la Banque d’Angleterre, The Economist ou l’Organisation internationale pour les migrations.

Ce qui fait son succès, c'est son sens de la vulgarisation et des designs attractifs ainsi que son humour. Les graphiques présentés sur son compte Instagram concernent des questions de société sujettes au débat public : genre, racisme… Mais elle aborde aussi des sujets plus légers comme la calvitie, la rhinoplastie ou la voix des hommes à la puberté.



Dans un TED Talk, Mona explique que ces graphiques ont pour but de combattre les fausses informations ainsi que les mensonges politiques. Elle veut aussi que les citoyens puissent avoir plus facilement accès à des données fournies par le gouvernement en les questionnant. Son message : il faut garder son esprit critique et comparer les chiffres plutôt que de les relayer bêtement. Dans cette volonté d'analyse et de fact checking, elle se rapproche de « Calling Bullshit », une plateforme de cours « anti bullshit » donnés par deux chercheurs et professeurs à l’Université de Washington.

Le Ted Talk de Mona :

https://www.ted.com/talks/mona_chalabi_3_ways_to_spot_a_bad_statistic?language=fr

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now