Rechercher
  • La rédaction

Maes : que vaut le nouvel album du rappeur adoubé par Booba ?

Mis à jour : févr. 3

.

Certaine le surnomment « le petit protégé de Booba », mais le rappeur semble avoir largement pris son envol. Dans son deuxième album Les derniers Salopards, écoulé à plus 19 000 exemplaires en trois jours, Maes montre différents et fascinants visages.


Sevran semble décidément être devenu l'un des meilleurs centres de formation du rap français : Kaaris, Kalash criminel et désormais Maes en sont issus. Et ce deuxième album (après un premier disque certifié de platine) nous montre non pas un mais plusieurs Maes en l’espace d’une petite heure. Il y a tout d’abord l'artiste abordant des sujets polémiques comme sur « Police » ou le déjà classique « Street ». Celui sensible d'« Imparfait », dans lequel le rappeur exprime avec pudeur la fin d’une relation amoureuse tumultueuse. 

Il y a ensuite le Maes énervé, la colère constituant sa marque de fabrique selon ses fans. Un registre qui nous fait découvrir un rappeur beaucoup plus brut et énergique.

Pour terminer, il faut évoquer le Maes mélancolique qui clame son amour pour sa terre natale de Sevran et qui semble parfois regretter le bon vieux temps dans sa cité à travers un titre comme « Mémoire ».

Un album dense en somme qui nous fait voyager et un futur « classique » pour celui qui marche désormais dans les pas de celui qui l'a adoubé : le géant Booba.


Clément Gerin

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now