• Violaine Schütz

Ces stars qui se rebellent contre la dictature de la minceur

Mis à jour : il y a 3 jours



Pendant des années, les tapis rouges d'Hollywood et les charts semblaient être devenus des catwalks géants, avec taille 0 (mais poitrine XXL) imposée. Heureusement, certaines se révoltent contre la traque effrénée du capiton, l'excès de photoshop et les canons formatés. Tour d'horizon de ces "punks" du show-bizz qui font du bien quand elles s'assument publiquement.


Jennifer Lawrence

Avant d'être l'actrice oscarisée et adulée que l'on sait, Jennifer Lawrence a fait les frais du poids des courbes parfaites à Hollywood. Dans les pages du Harper's Bazaar de 2013, elle avouait avec sa candeur et son franc parler légendaire être "passée par toutes les merdes par lesquelles les actrices sont passées", faisant fasse aux critiques concernant ses soi-disant kilos en trop. D'après elle, dans le milieu du cinéma, elle était considérée comme une femme « obèse ». « On m'a dit que j'étais grosse, que j'allais être virée si je ne perdais pas un bon nombre de kilos (...). On m'a apporté des photos de moi en petite tenue, et on m'a dit de m'en servir pour me motiver pour maigrir ». Au lieu d'afficher des photos d'elle en bikini sur le frigo, Jennifer a décidé d'assumer ses « rondeurs », de lutter contre les abus de retouches photo. « Si quelqu'un me parle encore de régime, je vais clairement lui dire d'aller se faire foutre ! », ajoute l'actrice la plus cool et cash du monde. La meilleure des revanches ? Devenir égérie Dior.


Selena Gomez

Alors qu'elle posait nue sur la pochette de son album, Revival, l'ex de Justin Bieber s'est faite allumée. Mais pas pour ses tendances exhibitionnistes. La toile s'embrasait alors sur ses formes, devenues plus généreuses qu'à ses débuts. En septembre dernier, elle déclarait, en colère, au micro d'une radio américaine, Power 106 Los Angeles,avoir pris du poids et être vraiment lassée de se voir attaquée sur son apparence. Face aux critiques, elle lançait un coup de gueule véhément un : "Je n'en ai rien à faire de ce que les gens peuvent penser. Je ne vais pas les laisser m'atteindre, je peux faire ce que je veux. Et cette photo est magnifique. (…) J'ai fait face à beaucoup d'insultes concernant mon corps cette année. Et je n'avais jamais été confrontée à tout cela. Ce genre de choses ne me dérange pas mais j'ai commencé à prendre du poids. Et j'ai même apprécié, ce n'était pas le cas avant". Depuis des mois, la chanteuse faisait en effet face à des ragots concernant ses présumés kilos en trop. Mais sa métamorphose stylistique de 2015, et la qualité de son album ont fini par calmer ses détracteurs. N'en déplaise aux haters, l'actrice de Spring Breakers n'a jamais été aussi canon.


Chrissy Teigen

Une photo qui fait du bien. En avril 2015, la mannequin mariée à John Legend (alors enceinte du chanteur) postait sur son compte Instagram très suivi un cliché de ses cuisses en micro short, non retouché. On pouvait alors y voir des vergetures ainsi que des bleus. Une image faisant écho au ventre sans filtre (et imparfait) de Cindy Crawford shooté au départ pour Marie Claire ayant fuité (non photoshoppé) sur les réseaux sociaux. Chrissy affichait alors des jambes de vraie femme, en somme. Une image courageuse pour celle qui est devenue célèbre en grande partie pour sa plastique irréprochable (et ses photos en maillot dans Sports Illustrated), surtout à l'heure où tout le monde utilise des logiciels de retouches pour s'inventer un mythique « thigh gap ».




Adele

Dans une interview publiée en 2009 dans le magazine Focus, Karl Lagerfeld déclamait que « personne ne veut voir des femmes replètes ». Il y a trois ans, le créateur de Chanel, grand adepte de régimes, s'en prenait à Adele alors qu'il était l'invité d'Ali Baddou dans la Nouvelle Edition. Alors qu'Anne-Elisabeth Lemoine lui balance : "les femmes rondes vous les aimez pas, hein!" Karl Lagerfeld parle d'Adele, qu'il avait publiquement déjà critiqué pour son poids : "j'ai dit qu'elle était un peu ronde. Mais, écoutez, on est pas aveugle, on va pas dire qu'elle est anorexique quand vous voyez les photos. (…) C'est la vérité, arrêtez d'être hypocrite." En attendant, la silhouette de la chanteuse à la voix puissante et ultra émotionnelle ne l'a pas empêché de battre avec son nouvel album des records de vente historiques. Et si elle a récemment perdu des kilos, ce serait seulement pour des raisons de santé, et pour protéger ses cordes vocales, a affirmé un ami de la chanteuse dans la presse anglaise people. Pas pour des raisons esthétiques.


Gigi Hadid

C'est l'une des belles femmes du monde, l'une des tops les plus demandées de ces dernières années, la super copine de Kendall Jenner, et pourtant, il y en a qui trouvent encore à redire. Par jalousie ? Celle qui a séduit Joe Jonas s'est confié au Daily Mail sur ses premiers pas difficiles en tant que mannequin. Avant de devenir célèbre, le mannequin jouait au volley-ball pendant des années. "Quand j'étais adolescente, j'étais très athlétique. Mes cuisses étaient énormes mais elles étaient comme de la pierre. (...) J'avais des muscles de folie et je mangeais comme un homme - encore plus que maintenant - et c'était dingue. Mais à l'époque, je me fichais un peu d'à quoi ressemblait mon corps. Je voulais juste être la meilleure joueuse possible et le reste m'importait peu", a-t-elle déclaré. Son physique de sportive lui a causé des refus des agences à New York, beaucoup d'entre elles lui expliquant : « Il faut que tu perdes beaucoup de poids ». Elle, pleurait en silence, avant de décider d'être fière de son allure et de donner un modèle de corps « en bonne santé ». Aujourd'hui encore, des internautes racontent sur des blogs et des forums que l'héritière est trop grosse pour « défiler » et poser. Ce n'est heureusement par l'avis de Victoria's Secrets, Topshop et Guess, ni celui de ses millions de followers.


Sasha Pieterse

Quand on critique Sasha Pieterse, l'héroïne de Pretty Little Liars, il faut s'attendre à des représailles. Lors de la diffusion de la saison 6 du show, l'interprète d'Alison DiLaurentis fut victime d'impitoyable téléspectateurs critiquant sa prise de poids en direct sur Twitter. Heureusement, sur le même réseau, ses fans se sont illico mobilisés pour la défendre. Alors que certains se demandaient même si l'actrice n'était pas enceinte, ses admirateurs déclamaient : « elle est juste parfaite ». La star a ensuite expliqué pour les remercier, sur son compte Instagram, dans un post honnête et poignant, avoir été victime d'un dérèglement hormonal. « Comme beaucoup d'entre vous l'ont remarqué, mon corps a changé [...] Je souffre d'un déséquilibre hormonal assez important qui a détraqué mon corps. Je veux vous assurer que je suis en bonne santé et que tout est en train de rentrer dans l'ordre" avait-elle posté sur son compte Instagram. Merci à tous ceux qui me soutiennent. » A pretty little (no) liar.


Ariel Winter

La star de Modern Family a reçu de nombreux commentaires négatifs sur Instagram après avoir publié une photo d'elle, en 2015, en bikini, naturelle et voluptueuse, accompagnée de ses deux nièces. Les commentaires négatifs se sont alors mis à pleuvoir sur son compte, jugeant le cliché « inapproprié ». L'actrice a alors décidé de répondre aux critiques sur le réseau social avec humour et intelligence. Elle a posté la photo d'une femme en jupe avec sur ses jambes, écrits des mots comme « provocante », « prostituée », selon la longueur du morceau de tissus. Féministe et engagée, Ariel a ajouté ces lignes : « La longueur de la jupe d'une fille ne signifie pas qu'elle 'ne demande que ça'. Je ne donne en général jamais de pouvoir aux gens qui, derrière leur ordinateur, écrivent courageusement des commentaires méchants mais cette publication est destinée à toutes les filles qui se font intimider sur Internet ou à l'école. Le fait de porter tel vêtement ne signifie pas que vous demandez des relations sexuelles, vous vous exprimez tout simplement. Ne pensez jamais que vous méritez des critiques à cause de la façon dont vous êtes habillés. Vous êtes magnifiques ». Depuis la petite sirène, on sait qu'Ariel était prédestiné à devenir un nom d'héroïne.




Christina Hendricks

Avec ses robes années 50 et ses courbes ultra érotiques, l'héroïne incendiaire de Mad Men, muse et amie de Ryan Gosling dans la vie, a donné à certaines envie de prendre des rondeurs. Mais quand on lui parle de surcharge pondérale, l'actrice sort les griffes. En avril 2013, à un journaliste qui lui demande « Pensez-vous être une inspiration pour d'autres femmes bien en chair ? », elle met fin à toute discussion avec un cinglant : « Êtes-vous en train de me dire que j'inspire les personnes qui sont grosses ? C'est très gonflé ça ! » Régulièrement élue par la presse américaine « femme la plus sexy monde », la plantureuse rousse n'a jamais cherché à perdre du poids, sachant que c'est justement sa silhouette de pin-up qui a l'air de ne pas manger que des graines, qui fait en grande partie son charme et son sex-appeal. Elle aurait même, selon certaines rumeurs, poussé le vice jusqu'à se faire augmenté la poitrine par chirurgie esthétique, qu'elle avait déjà bien pulpeuse.


Kate Winslet

Depuis qu'elle a obtenu gloire dans Titanic (en 1997), Kate Winslet a toujours été la cible des médias en raison de son poids, loin des canons d'Hollywood. On la disait « trop grosse » pour devenir une vraie star de la A List d'Hollywood. Son impressionnante carrière a donné tort à ses détracteurs. A la maternelle, l'actrice confiait qu'on la harcelait déjà sur son apparence, en la jugeant boulotte. En une du magazine britannique GQ en 2002, l'actrice ultra sexy disait qu'elle se reconnaissait à peine à cause des retouches abusives. Kate Winslet a pourtant toujours répété à longueur d'interviews qu'elle n'avait aucun problème avec son corps, ne comprenant pas pourquoi elle devait faire l'objet de traitement Photoshop. Selon elle, les photos publiées, « réduisent la taille de mes jambes d'environ un tiers. La retouche faite sur ces clichés est excessive. Je n'ai pas du tout cette apparence, et, plus important encore, je ne veux surtout pas ressembler à ça », déclarait Kate, fière de sa morphologie, forçant un peu plus tard le magazine à publier ses excuses pour ses images truquées.


Jennifer Love Hewitt

En 2007, la presse people publiait des photos volées de Jennifer Love Hewitt en bikini, alors qu'elle était en vacances à Hawaï avec son fiancé, fesses rebondies et cellulite apparente. Le site TMZ (un site tabloïd très populaire aux États-Unis) n'hésitait pas à en rajouter : « Nous savons ce que vous avez mangé cet été, Love, tout ! » Mais l'actrice, une vraie battante, a décidé de ne pas laisser passer ça, commentant sobrement dans la presse (sans scandale) : « Attendez, je porte du 34, ce n'est pas une grande taille ! Pour remettre les pendules à l'heure, je ne suis pas en colère pour moi, mais pour toutes les filles normales qui sont en train de lutter avec leur image corporelle... Pour toutes les filles qui ont des fesses, des seins, des hanches et une taille, mettez un bikini, mettez-le et restez fortes devant les hostilités ! » Les courbes sensuelles de l'actrice ne l'ont en tout cas jamais empêché d'atteindre les classements annuels des plus belles femmes du monde et des plus attirantes, dans les magazines masculins.


Article d'abord publié sur le site Glamourparis.com qui fermé ses portes à la fermeture du titre.


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now