• Louis Hammad

En 2019, Angèle aura fait trembler Instagram avec son message écolo


Angèle, en doudoune sur scène car "Il n'y a plus de saison ma bonne dame"

Alors que l'année touche bientôt à sa fin, on se refait le film. En juillet dernier, Instagram a connu un coup de tonnerre pop. Lors d’une publication postée sur son compte, la chanteuse belge Angèle tenait alarmer et à réveiller les esprits des gens sur le réchauffement climatique. Son arme ? Un morceau exclusivement disponible sur le réseau social.

L’interprète de « Balance ton quoi » se spécialise dans une veine engagée. Elle a ainsi partagé en juillet dernier une vidéo qui dénonce le déni et la négligence existant autour du réchauffement climatique. Un post qui avait alors récolté plus de 600 000 likes en quelques heures. Elle disait ainsi tout haut ce que beaucoup de monde pense tout bas en utilisant sa principale arme : le chant. Avant même de dévoiler ce morceau, plus tôt dans la journée, Angèle avait publié plusieurs vidéos dans l’onglet « Stories » d’Instagram dont une dans les rues de Paris sous 42° où elle écrivait : « C’est un début de fin du monde, je voulais juste vous dire merci c’était trop cool, j’ai kiffé ma vie et bisous à tous ». Un message ironique qui n'est pas passé inaperçu. « Quand on se rendra compte du temps, il sera trop tard » Plus tard dans la soirée la chanteuse partageait une chanson totalement improvisée aux paroles mélancoliques, face caméra et au piano. Elle commençait par un triste constat : « J’ai lu un article pas très cool, j’aimerais bien l’oublier, ça m’a foutu tellement les boules, je ne veux pas le lire jusqu’au bout ». Autre extrait : « On est dans la merde jusqu’au cou, c’est fou comme on a su oublier… et quand, et quand on se rendra compte du temps, du temps qu’il nous reste, il sera trop tard » D'autres personnalités ont commenté sur le réseau l’audace activiste de la Belge comme Oli (BigFlo et Oli), Bilal Hassani ou encore Miley Cirus. Avec une « fanbase » de 2,2 millions d’abonnés sur son compte, c’était le meilleur moyen de se faire entendre sur un sujet qui demande de la vigilance. Ce n'est pas la première fois que la jeune fille s’exprime sur des sujets de société. Elle avait déjà commencé avec le morceau « Balance ton quoi » qui avait pour sujet principal le harcèlement sexuel et le sexisme. Féministe, elle avait aussi aborder la difficulté qu'il peut encore exister à accepter sa sexualité en tant qu'homosexuelle avec le titre « Ta Reine ». On espère que la reine des charts ne s'arrêtera pas là.

Louis Hammad, journaliste, étudiant à l'IEJ

#musique #société #web

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now