• La rédaction

La garde-robe de Chloë Sevigny a-t-elle éclipsé sa carrière ?

Mis à jour : juil. 1



A force de la voir si bien habillée, certains semblent oublier que Chloë Sevigny est une formidable actrice. Il suffirait pourtant de revoir Kids, Zodiac, Boys don't Cry, Les Derniers Jours du Disco ou encore Gummo pour se convaincre du contraire. Ses choix sont souvent pertinents avec un goût prononcé pour le cinéma indé (Larry Clark, Jim Jarmush, Vincent Gallo, Harmony Korine, Lars Von Trier). Aimant autant jouer dans des séries que des films, elle fait souvent des choix exigeants et osés, apparaissant dénudée dans de nombreux films. Elle créera même le scandale à Cannes avec une fameuse sexuelle qui n'aurait pas été simulée dans le Brown Bunny de Vincent Gallo.

Mais pourquoi cette actrice hors cadre n'est pas aussi réputée que ses consœurs du même âge ? On se demande si son amour pour la mode n'aurait pas brouillé les pistes, même si on ne compte plus le nombre de stars hollywoodiennes qui ont un contrat parfum ou fashion.

Sauf que chez Chloé Sevigny, le look est élévé au rang d'art, même quand récemment enceinte, elle habillait son baby bumb d'un tee shirt rock trouvé ou d'une robe moulante.

Chloë a multiplié les rôles d'égéries et les ventes de vêtements en ligne ou en vrai (des vides greniers organisés aux Etats-Unis par ses soins), l'imposant comme une icône mode intrépide et punk. Elle a posé pour Miu Miu, Louis Vuitton, Marc Jacobs, Chloë ou encore X-Girl.


Récemment, la New-Yorkaise entrait dans le rôle d'un personnage de manga imaginaire pour Opening Ceremony. Pour mettre en scène la collection, elle pose telle une manga girl tokyoïte rappelant les photos streetstyle du magazine culte Fruits. De quoi nous donner envie d'investir dans une perruque bleue "Mon petit poney". Elle créait aussi il y a peu un sac pour Chopard flanqué d'un cœur rouge.

Chacune de ses apparitions est un festival de style d'avant-garde, de ses chaussettes dans des mocassins à Cannes aux robes vintage Petite Maison dans la Prairie qu'elle mixe avec des éléments du vestiaire masculin. A peu près toutes les audaces lui vont, de la coupe au bol aux cernes d'outre-tombe (non maquillées).

A 45 ans, elle continue de creuser son sillon de fille la mieux sapée au monde en sortant son bébé en robe vichy. Mais cela ne doit pas nous empêcher de guetter ses trois prochains films en préparation...


This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now