La playlist de Gia Woods

La pop star perse Gia Woods, 23 ans, a signé en 2015 le hit LGBTQ+ "Only A Girl", dans lequel elle faisait son coming-out sur fond d'esthétique de pub Calvin Klein des 90's. Un clip très vite devenu viral (plus de 10 millions de vues sur Youtube). En mai, elle sortira un nouvel EP, Cut Season, annoncé par la vidéo très travaillée du titre "Ego" filmé par Joe Perez (Beyonce, Kanye West) et Jenna Marsh (Dua Lipa, Janelle Monae). A cette occasion, elle nous dévoile sa playlist du moment dans laquelle on retrouve M.I.A, Lady Gaga ou encore Gesaffelstein. Le dernier single de Gia Woods :

Confinement : le ras-le-bol

On n'est qu'au jour 4 et déjà, on a eu droit aux atermoiements de Leila Slimani (Le Monde), Marie Darrieussecq (Le Point) et Lou Doillon (France Culture). La prochaine, c'est Adjani ou Deneuve ?. Les deux premières, les pauvres, se sont réfugiées dans leurs maisons de campagne. La première a vue sur le ciel bleu et la deuxième est interdite de plage. La troisième parle du "confinement, cet espoir" clamant fièrement : “J’ai été élevée par des ermites et je suis ermite moi-même donc ce n’est pas d’une grande violence”. Cynthia Fleury (qui livre son journal de confinée à Télérama) écrit des choses comme : "Étrangement, le rayon de soleil – littéraire – qui me vient à l’esprit est proustien, cel

Confinement : pour ne pas laisser s'installer l’anxiété

photo : Amber Mark Depuis quelques jours, les réseaux sociaux ont changé de gueule. Des gens seuls chez eux en pyjamas, un livre, un chat ou un verre de vin à la main. D'autres qui improvisent des house parties sans artifices. Les joies du confinement... On a pris l’habitude de voir les influenceurs retoucher leurs corps, leur cœur et leur visage, les “amis” Facebook ne raconter que les aspects les plus flamboyants de leur quotidien et les twittos ne donner leur opinion que sur ce qui créera le buzz. Et surtout tout le monde en train de montrer à quel point il ont une vie - extérieur - formidable : au restau, au marché, en club, à l'étranger... Sur les réseaux sociaux, il a longtemps été de

10 choses à faire pendant le confinement pour ne pas s'ennuyer

Utiliser gratuitement les applis Moog : Pour composer des morceaux chez soi https://www.okayplayer.com/music/korg-moog-make-synthesizer-apps-free-social-distancing-coronavirus.html Chanter au balcon : Il y a aussi des DJ's au balcon, des joueurs de flûte et d'autres qui font du sport https://www.francetvinfo.fr/culture/musique/face-au-confinement-les-italiens-chantent-au-balcon_3866195.html Visiter virtuellement un musée : Il y en a dans plusieurs pays différents https://www.geo.fr/voyage/coronavirus-10-musees-a-visiter-en-ligne-200242?fbclid=IwAR0I4xaPYlA5Ia0j-DW4JaEpEStqfJgLGWV7GEUkEBSzwL2P6QOOYfLBskg Voir des films de la cinémathèque de Milan, gratuitement : Il n'y a pas que Neflix dans l

Jessica Jones est l'une des séries les plus attachantes de Netflix

Ado, j’aurais adoré qu’il y ait des super héroïnes comme elle sur petit ou grand écran même si on avait tout de même droit à Buffy et Dark Angel avec Jessica Alba. Jessica Jones (interprétée par la géniale Krysten Ritter vue notamment dans Breaking Bad mais qu'on aimerait voir encore plus) est imparfaite, borderline, intelligente, drôle, névrosée, goth, rock, punk, indépendante, sensible, fragile, forte, complexe et très humaine. Une sorte de croisement entre la toujours blasée Daria, l'héroïne badass de Millenium et la sexy Catwoman. Certes, dans les années 90, il y avait Buffy. Mais Sarah Michelle Gellar était blonde, bronzée, élevée au bon grain et semblait beaucoup plus healthy que la l

Du confinement, naîtra peut-être la création...

"J’ai commencé à peindre par ennui, car j’étais alitée depuis un an suite à un accident au cours duquel je m’étais fracturé l’épine dorsale, un pied et d’autres os. J’avais seize ans à l’époque" racontait Frida Kahlo en 1947. L'immobilité forcée due au corps brisé de la peintre qui passa le plus clair de son temps au lit jusqu'à sa mort, en 1954, fut sans nul doute l'un des moteurs de sa verve créative. Quand le corps ne peut plus bouger, l'esprit voyage, vagabonde, invente, voit plus grand et plus loin. Du confinement imposé pour raisons de sécurité face à la menace grandissante du Coronavirus, il y a - au moins - deux manières de réagir. Regarder Netflix, surfer sur les réseaux sociaux, éc

Mona Chalabi : des data cool contre les fake news

Très souvent, les chiffres ont tendance à être ennuyeux, ce qui explique que les statistiques ne soient pas le sujet préféré du web. Mais Mona Chalabi change la donne. Cette illustratrice britannique pour The Guardian US, présente un talk show sur la finance sur Viceland et tient un compte Instagram de data qui propose de façon amusante d'instruire les Internautes. Son parcours ? Née en 1987, elle a étudié à Sciences Po à Paris avant de de devenir statisticienne pour la Banque d’Angleterre, The Economist ou l’Organisation internationale pour les migrations. Ce qui fait son succès, c'est son sens de la vulgarisation et des designs attractifs ainsi que son humour. Les graphiques présentés sur

Recent Posts
Archives
Search By Tags
Sur les réseaux
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now