Le droit de ne pas sourire (aux inconnus)

Photo : Françoise Hardy S’il y a bien un truc qui me met en rogne, ce sont les inconnus dans la rue qui te balancent : “Ben, fais-pas cette tête. On dirait qu’on a mangé ta soupe. Allez, un petit sourire.” Ça vaut aussi pour Facebook et Instragram, où j'ai déjà reçu des messages en MP disant : “Ben tu pourrais sourire un peu quand même non ?” / “Tu serais plus jolie si tu souriais”. Alors comment dire, on n’a pas élevé les brebis ensemble et on ne s’est jamais parlé avant, alors que me doit l’obligeance ? Ce qui me gène le plus c'est que ce sont les femmes les premières concernées. En discutant avec des amis, je me suis rendue compte que très peu d'hommes de mon entourage ont reçu des messag

Pourquoi les sorcières de Charmed sont toutes devenues des héroïnes ?

Les sœurs Halliwell veillent - toujours - sur vous mes sœurs Les sorcières de la série culte des années 90 étaient de vraies héroïnes badass. Elles combattaient le mal en utilisant la magie. Mais rien à voir avec l’image de la witch proche de Satan qui terrifiait le Moyen-Age. Du moins en apparence. Il semblerait pourtant que par un coup du sort, la réalité est rejoint la fiction. Alors que la mode s’est éprise de l’esthétique “sorcellerie”, des tarots aux boules de cristal en passant par l'astrologie, Alyssa Milano a contribué à lancer le hashtag Metoo. Une autre de ses actrices, Rose McGowan, est devenue l’un des fers de lance du même mouvement, n’hésitant pas à balancer tous les porcs et

J’ai toujours rêvé d’être un jour Buffy Summers

Buffy et son pieu phallique : un symbole de domination ? Vous vous souvenez des romans dont vous êtes le héros de l'enfance ? Ces pavés de 400 pages de sf dans lesquels on naviguait, le cœur haletant, pendu à notre crayon à papier. Et bien il y a quelques années l’écrivain Chloé Delaume s’est plongée dans cette aventure en délivrant une version adulte de cette littérature participative. Ce qui donnait “La nuit je suis Buffy Summers” (sans doute l'un des plus meilleurs titres de livres de tous les temps). L’intrigue a lieu dans un hôpital psychiatrique. Vous êtes une pauvre folle qui cherche qui elle est. Et personnellement je suis morte au bout d’une heure, après m’être fait traitée de télép

Que faut-il penser du nouveau James Gray : Ad Astra ?

Les derniers films de James Gray étaient plutôt décevants. Que faut-il penser du tout dernier, à l'affiche en ce moment ? Ad Astra dépeint l’expédition d'un homme (Brad Pitt) envoyé à l’autre bout du système solaire pour rechercher des traces du vaisseau disparu de son père (Tommy Lee Jones). On assiste à une odyssée psychanalytique, qui mêle le voyage spatial et l’introspection. Le héros cherche à élucider l’abandon de son père en même temps qu’il remplit une mission vitale pour la Terre. Un drame familial aux dimensions homériques donc. Une anticipation crédible Le cadre temporel est une anticipation à court terme, d’un réalisme tangible. On y voit par exemple des vols commerciaux, à la m

Recent Posts
Archives
Search By Tags
Sur les réseaux
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now